Les saveurs à l’honneur en 2015

Partagez si vous aimez ! Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on LinkedIn

Vous êtes décidément branchée jusqu’au bout des spatules… Grande prêtresse de l’Aliment, vous repérez avant tout le monde la nouveauté dans les rayons de chez Pierrette, de votre supérette ou même sur Internet, vous connaissez par cœur les alliances gagnantes et les associations maudites pour manger mieux et, surtout, manger à la mode.

Mais, pour cela, encore faut-il avoir des aliments qui vont bien, voire que personne ne connaît encore. La nourriture, c’est comme la mode, cela évolue tout le temps et il faut rester à la page. Ainsi, exit le quinoa, has been le chou et no way le lait de soja, désormais, ce sont les kalettes, le kañiwa , l’eau d’érable et le sorghum qui vont habiter votre frigo.

Mais, vous, vous le savez sûrement déjà…

Les légumes à la une

Avant, faire le marché, c’était plutôt simple. Le fermier du coin vous vendait 3 carottes, sa femme vous offrait des pommes de terre, et vous repartiez avec de quoi faire une bonne soupe. Puis, il a fallu les cuisiner de façon élaborée, sans la peau, sans la couleur, sans la texture ; le légume s’est apprécié en émulsion, en bulle et en jus.

gamme de lŽgumes anciens : navet boule d'or, panais, rutabaga, topinambourRassurez-vous, le légume rétro reprend de sa splendeur et s’apprécie à l’ancienne : Les « ugly roots » reviennent sur le devant de la scène. Les navets (turnips), les panais (parsnips), le chou-rave (kohlrabi), longtemps considérés comme les vilains cousins du joli légume, sont dans toutes les recettes –vous pouvez demander des idées à vos grands-parents, ils les connaissent tous.

Dans la nouveauté nouvelle, les « kalettes » ont fait leur apparition, ce légume hybride né de la fusion entre un chou de Bruxelles et du Kale, à faire griller à la poêle. Pour rester dans les croisements, vous retrouverez également sur les étales le « Broccoflower », né de l’union d’un brocoli et d’un chou-fleur, et le « broccolini », mélange heureux entre un brocoli et un brocoli Chinois, à surveiller de très près lors de la cuisson si vous voulez qu’il reste croquant.

Casser la Graine

Le quinoa, vous connaissiez avant que les Stars d’Hollywood s’y mettent, et bien avant que le restaurant du bout de la rue ne le cuisine à toutes les sauces. Si vous souhaitez conserver une longueur d’avance, sachez que le quinoa est désormais à reléguer dans la catégorie « has been » de la graine, et qu’il est grand temps de se pencher sur d’autres variétés.

saveurs-aliments-repas-tendance-2015-kaniwaProche du quinoa, la graine phare de 2015 sera sûrement le « kañiwa », cette plante arrivée de l’Altiplano andin. Pseudo-céréale, elle est très riche en protéines, et ne contient pas de saponine, cette substance qui compose le quinoa et nécessite qu’il faille le rincer avant de le cuisiner – Le kañiwa se cuisine toutefois comme le quinoa.

Vous pouvez également vous concentrer sur le Teff, cette céréale d’Ethiopie sans gluten cousine du millet, très riche en protéine et en minéraux ; sur le sorgho, riche en protéines et en amidon et sans gluten, qui arrive aussi d’Afrique mais reste destiné aux animaux en Europe, et peut se consommer sous forme de farine ; il y a aussi l’amarante, « graine miraculeuse » des Incas et des Aztèques, excessivement riche en protéines mais difficile à cuisiner – sa texture collante se prête volontiers à accompagner vos potages, gratins ou flans.

Chez nos amis les animaux

Les détracteurs de la graine seront heureux de savoir que les protéines animales se renouvellent également. Vous saveurs-aliments-repas-tendance-2015-ormeauxpourrez noter un retour en force des haliotis – aussi connus sous le nom d’oreille de mer ou d’ormeau – ces mollusques accrochés aux rochers dans des eaux peu profondes et qui se font de plus en plus rare. Vous pouvez le trouver aux Etats-Unis sous une forme différente : le « chilean abalon », ou faux ormeau.

La charcuterie aussi évolue et ne se contentera plus de tourner autour du petit cochon rose mais varie les plaisirs. Vous trouverez des différentes versions avec de la dinde, de l’agneau, mais aussi des créations originales comme du saucisson d’octopus ou de coquilles St Jacques.

Des épices à toutes les sauces

Sel (pas trop) poivre et huile d’olive, c’est préhistorique. Vous cuisinez désormais à l’huile de pépin de raisins, mettez du sucre de coco dans toutes vos recettes sucrées, et saupoudrez vos salades de cresson haché.

saveurs-aliments-repas-tendance-2015-sumacCôté épices, vous pouvez miser sur le sumac, cette épice généralement utilisée sur les brochettes de bœuf ou d’agneau, même si son goût fruité s’adapte à tous les plats.

Si vous voulez faire une sauce vous-même, vous pouvez vous essayer à la sauce « bang bang », arrivée du Laos, et qui est composée de thaï chili, de sauce de poisson, de coriandre, de citron vert et d’ail, idéale avec du riz collant.

Dans un autre registre, la mode revient aux aliments fermentés, comme le sauerkraut, ou chou fermenté, le yaourt au lait de coco, le tempeh, ou soja fermenté, le kimchi, plat coréen à base de chou fermenté également, ou encore la pâte miso et le, maintenant très connu, kéfir.

Les jolis fruits

saveurs-aliments-repas-tendance-2015-mangoustanPour terminer le repas en beauté, vous pouvez croquer dans un mangoustan, fruit du mangoustanier ultra riche en antioxydants qui arrive Asie du sud-est ; autre fruit des plus exotiques, le pain de singe (fruit du baobab) au goût acidulé blindé de vitamine C, qui contient 2 fois plus de calcium que du lait. Vous savez quoi siroter avant d’aller au lit maintenant.

Fruit souvent donné en offrande religieuse dans les temples bouddhistes, la main de Bouddha est très aromatique, sa chair peu juteuse peut souvent se déguster avec des mets salés ou sucrés, et sa peau peut être confite.

Et la boisson dans tout ça ?

Supposée bénéfique en cas de troubles de la digestion, le Kombucha est une boisson fermentée obtenue en mélangeant du thé, du sucre, de la levure et des bactéries cultivées ensemble. La mixture peut avoir des allures d’eaux stagnantes au premier abord, mais, rassurez-vous, c’est délicieux, et surtout très bon pour la santé.

saveurs-aliments-repas-tendance-2015-matcha-japonaisToujours dans le domaine des thés, le Matcha japonais est un thé vert pulvérisé en poudre très fine, qui doit être tamisé avant de verser dessus de l’eau froide, de le mélanger et enfin de le chauffer.

Si vous en avez assez de boire de l’eau ionisée, vous pouvez opter pour l’eau d’érable, naturellement sucrée et très riche en vitamines. 100% naturelle, elle coule des érables – souvent du Québec – tous les printemps, et contient plus de 46 substances nutritives pour la santé.

Typique des pays du levant, le lebneh est un lait fermenté concentré, obtenu après égouttage d’un lait cru déjà fermenté. Il se consomme cependant davantage sous forme de pâte souple, que l’on peut tartiner sur de la pita et accompagner d’huile d’olive, de sel ou encore de piment.

Telle qu’on vous connaît, vous avez déjà mis à jour vos carnets de recettes et recherchez les nouveautés 2016…

Envoyez cet article à vos ami(e)s

Raphaëlle Lemoine – Journaliste

Partagez si vous aimez ! Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on LinkedIn
Plus dans Gourmande
Dis-moi ce que tu bois, je te dirai qui tu es

Votre corps en est fait à 65%, vous devez en boire 1,5 litre par jour et surtout il faut s’en...

Des insectes dans votre assiette

Vous en avalez environ 500 par an… Croqués avec une pomme, ingérés entre 2 ronflements, ou gobés dans un bâillement,...

Fermer