Des insectes dans votre assiette

Partagez si vous aimez ! Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on LinkedIn

Vous en avalez environ 500 grammes par an…
Croqués avec une pomme, ingérés entre 2 ronflements, ou gobés dans un bâillement, vous les avez ingurgités sans même le savoir.

L’entomophagie, ou la consommation d’insectes, arrive en force ; et pour cause, les insectes sont riches en fer, en vitamines, en acides aminés, en protéines… Un véritable bonus pour votre alimentation, et pour la planète.

Il n’est pas non plus question de partir une sarbacane à la bouche et de composer votre petit-déjeuner hyper-protéiné en chassant dans les buissons. Les insectes sont disponibles à la vente dans différents magasins ; les dents sucrées peuvent opter pour une scorcette (une sucette au scorpion), les amateurs de croustillant pour des crickets grillés, les pressés pour des barres protéinées aux fourmis…

La petite bête ne mange pas la grande…

De nuisibles à comestibles ?

L’entomophagie remonte à la nuit de temps, et de nombreux pays continuent de s’y livrer. Les chenilles font partie du quotidien au Nigéria, les abeilles maçonnes réjouissent les habitants de la Réunion, les fourmis constituent des ingrédients essentiels en Colombie, les œufs de fourmis sont vénérés au Mexique, les criquets et sauterelles grouillent sur les étals en Thaïlande… Bref, les insectes riment plus avec « bien-être-direct » que « abjecte » et « infecte ».

Cette tradition refait surface aux Etats-Unis, et même dans le monde entier, pour de bonnes raisons. Leur élevage est des plus simples (pas beaucoup d’énergie, encore moins d’eau et de nourriture), mais aussi des plus écologiques, sans à polluer le sol ou l’air (rappelons qu’un bœuf rejette 7,08g de Co2 par kilo par jour, et un cricket… 0,09g) et ce sont des mines de protéines.

Quelques adresses pour un shopping de fourmi

Les magasins spécialisés dans les insectes prolifèrent un peu partout aux Etats-Unis :

  • Hotlix – Petits mais costauds
    Les insectes proposés par Website Hotlix.com sont tous disponibles à la livraison n’importe où aux Etats-Unis. Il y a des larves au cheddar, des crickets à l’oignon, des chocolats aux fourmis, des sucettes aux vers… De quoi faire un festin.
    Website Hotlix.com
  • Rainbow Mealworms – Pour ramper à table
    Créée en 1956 pour répondre à la demande des pêcheurs de Californie du Sud, Rainbow Lelworms s’est aujourd’hui spécialisée dans les crickets et les vers. Sachez aussi que leurs insectes, quoique certains énormes, ne sont pas génétiquement modifiés ; excellents à jeter sur votre salade bio.
    Website RainbowMealWorms.net
  • Chapul – Les barres protéinées qui donnent des ailes
    Première grosse société à s’être lancée dans les barres protéinées à base d’insectes, Chapul propose des petits encas au chocolat, au café, à la noix de coco, au beurre de cacahuète… agrémentés de petits animaux ailés.
    Website Chapul.com

Et des idées recettes aux insectes…

  • Crookies, les cookies aux crickets
    Mélanger 1 cup de beurre, 1 cup ½ de sucre, une cuiller à café d’extrait de vanille, jusqu’à ce que ce soit bien crémeux. Battre 2 œufs, et ajouter petit à petit 2 cups ¼ de farine, une pincée de sel et 1 cuiller à café de baking soda. Ajouter ensuite quelques noix, des pépites de chocolats, et ½ cups de crickets grillés. Enfourner 8-10 minutes.
  • Scarasauce, la sauce au scarabée
    Mélanger 2 cups de cottage cheese, une cuiller à café de jus de citron, et 2 cuillers à café de lait. Y ajouter doucement ½ cup de mayonnaise, du persil, un peu d’oignon, de la coriandre, et 1 cup de scarabées grillés. Servir bien frais avec des légumes crus.
  • Riz sauté aux légumes verts et vers
    Faire griller les vers de farine au four jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Faire cuire 1 cup de riz selon les instructions du paquet, y ajouter un gros œuf. Ajouter ensuite des oignons blancs, des poivrons verts, des petits pois, de la poudre d’oignon, 4 cuillers à café de sauce soja et faire bouillir. Egoutter le riz avec le reste, ajouter 1 cup de vers de farine et laisser couvert 5 minutes en enlevant du feu. Servir bien chaud.

 

Envoyez cet article à vos ami(e)s

Raphaëlle Lemoine – Journaliste

Partagez si vous aimez ! Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on LinkedIn
Plus dans Gourmande
Comfort Food, quand les souvenirs se mettent sous la dent

Les souvenirs. Ça passe par une image, des couleurs, une odeur, un bruit, une intonation de voix… mais aussi une saveur....

Lollyphile, la friandise qui se déguise

Elle est là, elle arrive, fidèle au rendez-vous… vous aimeriez bien l’éviter mais elle est coriace et toujours à l’heure,...

Fermer